Force/hypervélocité

 

Au cours d'une séance d'endurance de force, quelle que soit la durée du fractionné choisi il est important de prévoir juste après un temps d'endurance de force un tempo d'hypervélocité (30'' à 1' sur toutes petites foulées très rapides) suivi par un temps de récupération (en course souple) assez long (à minima le temps de la durée du travail de force).

Pourquoi l'alternance Force / hyper vélocité ?


L’intérêt d'enchaîner un temps de force avec un tempo d'hypervélocité s'explique par le principe des mécanismes neuromusculaires.
Le travail en hypervélocité va favoriser le relâchement des muscles antagonistes à la contraction.
Ce relâchement est indispensable pour neutraliser les contractions dites parasites qui se sont mises en place en cours du tempo de force, contractions qui progressivement viendront perturber la bonne cinétique de la foulée.
Au cours de la minute d'hypervélocité, les muscles périphériques à la contraction vont se relâcher. Une fois cette fluidité retrouvée il sera alors possible de reprendre un travail en force avec des contractions musculaires qui, à vitesse lente, mobiliseront le plus grand nombre possible de fibres musculaires.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau