La pré-fatigue


La musculation en salle : pour une optimisation de la pré-fatigue


La musculation en salle est intéressante pour structurer ce que l'on appelle un état de "pré-fatigue".
La pré-fatigue a pour objectif de fatiguer le muscle principal (le quadriceps par exemple) pour le travailler plus intensément en amont.
La méthode consiste a utiliser un exercice d'isolation pour le fatiguer avant l'exercice de base.

Pour les compétiteurs aguerris je conseille cette pré-fatigue avant un travail d'endurance de force "outdoor".

Exemple :

  • 6 à 8 x 2' en foulées bondissantes sur très forte pente
  • 8 à 12 x 45'' sur escaliers
  • 8 à 15 x 3' en endurance de force sur vélo)

 

Cette pré-fatigue avant de commencer l'exercice principal permettra de s'assurer que ce sera le groupe musculaire principal qui va arriver à l'épuisement lors de l'exercice prioritaire... et non un petit muscle dit annexe dont le renforcement n'est pas prioritaire.
Ainsi faire une séance composée de legs extension couchés (beaucoup plus mobilisateur du droit antérieur du quadriceps que les legs extension assis) puis des squat, constituera une excellente entrée en matière avant de filer dehors pour une séance d'endurance de force (sur vélo ou en cap).

C'est d'ailleurs une des fonctions sympas de l'électrostimulation.
Réaliser un programme "force" sur Compex avant sa séance d'endurance de force sera tout à fait pertinent pour enclencher justement cet état de pré-fatigue.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau