test effort exemples

 

Test effort

Des exemples 

 

Informations détaillées sur le test d'effort :   >>>>> ici 

 

Exploitation du test n°1 : les valeurs cibles des zones d'intensité

  • Situation 1 : pour un athlète (FC et VMA)

correspondance-fc-vma-test.png

correspondance-fc-vma.png

  • Situation 2 : pour un cycliste (FC et PMA)

test-effort-recapituatif.png

valeur-zones-cibles.png

 

Exploitation du test n°2 : la courbe de cinétique de VO2

Si le test d'effort me semble complètement incontournable pour mesurer sous contrôle d'un médecin (à chacun son job !) la machine pour savoir si on va pouvoir monter dans les tours il présente un intérêt interessant pour évaluer ce que l'on appelle la cinétique de la VO2 max.

S'il est plutôt évident de penser que les valeurs de ventilation, de FC et de VO2 dépendent de l’intensité de l’exercice en dessous et au dessus du seuil... on le dit beaucoup mais il ne faudrait pas penser que lesdites variations de ventilation et de VO2 s'accompagnent obligatoirement d’une modification de la FC.

L a concentration lactique reflète la balance entre production et élimination des lactates, et résulte de l’oxydation par le cœur, le rein, le cerveau, le foie et le muscle squelettique. Il est donc difficile d’observer, précisément, une participation anaérobie au travers des lactates sanguins !

Ce sont donc bien les seuils ventilatoires et l’utilisation du rapport VCO2 / VO2 (nommé aussi quotient respiratoire : QR = VCO2/VO2) mesurée par la fameuse droite de régression linéaire qui restent le marqueur le plus pertinents à ce jour (les choses évolueront sans doute !

 

La cinétique de VO2 : plus forte chez l'athlète de haut niveau

Le VO2 de l’organisme entier est lié à la quantité d’O2 utilisée par les muscles actifs : le VO2.
musculaire.

Ce VO2 musculaire dépend du transport d’O2 aux muscles actifs et de l’utilisation d’O2 par ces muscles.


Je vous place ici deux test d'effort interessants :

Valeurs d'un vététiste dont le test révèle un niveau "faible" en terme de performance physio intrinsèque.

  • une faible puissance maxi
  • une cinétique de VO2 "lente" avec les deux lignes VO2 et VCO2 encore très proche après le seuil 1

D'autre part un test d'un athlète de haut niveau sur son test de fin de préparation estivale après un important travail autour du développement de la consommation d'oxygène avec des séances en variations d'allure

courbe-de-cinetique-de-vo2.png

Et celle d'un athlète de haut niveau...

cinetique-vo2-haut-niveau.png

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau