Citron orange

 

Orange contre citron ?

On entend ici ou là que l'orange serait un poison pour son acidité... vrai ou faux ?

Pour ma part je reste plus modéré et je ne ne dirais pas que le jus d'orange est à proscrire, je préciserai juste que le jus de citron, lorsqu'il est bien toléré, lui est supérieur en terme d'apport nutritonnel.

L'usage populaires classe les oranges, pamplemousses...mais aussi abricots et prunes baies comme fruits acides.
En réalité les idées reçues ont la vie dure car l’orange est alcanisante ; avec un indice PRAL de -2,7 et le pamplemousse est à -3;5.
(L’indice PRAL (de l’anglais Potential Renal Acid Load) indique la charge acide rénale potentielle d’un aliment c'est à dire son effet acidifiant ou alcalinisant sur l’organisme. C’est dans l’urine que l’on obtient la mesure de cette charge.une valeur au-dessus de 0 indique un excès d’acide.)

Ces fruits ont donc une action positive chez les personnes en bonne santé tolérant et/ou n'ayant pas d'aversion au goût.

Ne pas confondre goût acide et fruits acides... C'est l'ensemble des réactions chimiques utiles à la digestion d'un aliment qui va indiquer si celui-ci est basifiant ou acidifiant et peu importe le principe que l'aliment soit lui-même est un goût acide.

Prudence néanmoins pour le pamplemousse qui peut perturber sérieusement certaines enzymes et se retrouver en conflit avec la prise de médicaments !



Chez les agrumes le citron est sur le haut du podium, pourquoi ?

Le citron est fortement acidifiant "au goût" mais par sa richesse en minéraux, en particulier du potassium il va plutôt dans le sens de l'alcalose...

le citron est riche en calcium avec rapport calcium/phosphore "idéal" de 1,4 ce qui est une valeur optimale pour une bonne utilisation du calcium dans l’organisme.
Sa richesse en vitamine C est un élément très favorable pour l’assimilation du calcium.



L'association miel / citron

On l'oublie, le miel est aussi intéressant pour les crampes musculaires.
Un 1/2 litre d'eau avec le jus d'un demi-citron frais et une bonne cuillerée à soupe de miel, à prendre trois fois par jour entre les repas.

 

La tomate et les idées reçues

Son indice PRAL est négatif : en fonction des variétés on est de -3,5 à -5... donc négatif et par là même alcalins...

Sans oublier au passage que la tomate contient un puissant antioxydant : le lycopène (élément qui donne d'ailleurs la couleur rouge).

Lorsque je préconise du jus à base de pelure c'est précisément parce que c'est dans la pelure que se trouve l'essentiel du lycopène.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau