Coca cola

 

Tout d'abord un postulat 

Attention ne pas confondre une boisson diététique (donc avant tout pertinente pour le bonne santé de l'organisme) et l'efficacité d'une boisson sur le plan énergétique !


Points positifs :

  • Un effet "énergétique"

Le coca apporte chez certains coureurs un réel "+" avec effet énergétique à court terme du, pour l'essentiel, à un index glycémique très haut... permettant une rapide montée de l'insuline et une forte mobilisation du glucose sanguin...

La caféine intervient aussi sur cet aspect énergétique :

Rappelons que la caféine stimule la libération de l'adrénaline et de la noradrénaline qui sont deux hormones contribuant à augmenter la glycémie.

Il semblerait aussi que la caféine permette l’utilisation accrue des acides gras libres...

Mais sur cette dernière thèse je suis prudent en utilisant le conditionnel car trop peu d'expérimentations sur la problématique pour poser le constat de manière irréfutable.

  • Activation du système nerveux central : "effet booster" !

La présence non négligeable de la caféine enclanche une activation accrue du système nerveux central.

Toutes celles et ceux qui ne décollent le matin qu'après un café le savent fort bien !

... et je ne parle pas des étudiants grand consommateurs de café lors de leurs séances de travail nocturne.


Points négatifs :

  • Un effet de yoyo sur la glycémie

La prise d'une canette de coca va donc très momentanément faire varier la glycémie... mais va aller à l'encontre d'une stabilité de celle-ci, en effet le hic c'est que si rien n'est pris derrière... l'hypoglycémie réactionnelle risque de faire très mal !

Voilà pourquoi il est préférable d'éviter ces "yoyos" de glycémie pendant l'effort... ne pas oublier que la montée de sucre dans le sang s'accompagne d'une forte demande en eau... pas cool pour le maintien d'une bonne hydratation de l'organisme... d'autant plus vrai par forte chaleur...

Donc soit on va continuer à apporter à l'organisme du glucose (en continuant avec du coca... ou autre chose) soit la prise de la célébrissime canette doit se faire sur le dernier ravito.

  • Une acidité évidente

Plus acide que le coca c'est possible...mais on est déjà dans du "très acide"... pas forcément l'idéal sur des efforts d'endurance ou l'effort est facteur d'une forte acidose !

Mais là encore nous ne sommes pas des clones et pour certains organismes l'effet tampon de la régularisation du PH se fait très bien et donc le coca ne pose aucun problème...

Pour d'autres en revanche ce sont les crampes assurées 1h à 2h après la première canette.

... Eh oui nous ne naissons pas tous égaux sur le plan du fonctionnement de notre organisme.

6 votes. Moyenne 4.83 sur 5.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau