Valeur énergétique : prudence !

 

Il est nécessaire de rester prudent sur une valeur nutritionnelle donnée pour un produit énergétique !

Un peu partout fleurissent sur internet des comparatifs de gels, de barres, de poudres de boissons. La plupart d'entre eux sont réalisés de manière très sérieuse...pour autant sont-ils suffisants pour se déterminer sur "le bon choix" ?

Il me semble qu'il faut rester prudent sur ce type de comparatif.

On peut quand même avoir pas mal de différences entre une analyse nutritionnelle stricte et la valeur énergétique réelle voir le retour des coureurs après tests !

Telle barre énergétique, telle boisson rencontrera un très grand succès pour une grande majorité de sportifs et pourtant sera parfaitement intolérable pour d'autres.

L'analyse nutritionnelle doit être lu avec un minimum de recul ; deux exemples pour illustrer :

Il n'est pas rare de voir des recettes présentant des "gâteaux sport" avec la présence de Vitamine C dans l'analyse nutritionnelle (Vit C donnée par un jus d'orange ou de citron par exemple inclue dans la préparation avant cuisson).

Quid de la pauvre vitamine C à la sortie du four après 30 à 40 minutes passée à 180°C... en sachant que la vitamine C part en fumée après 60°C ?

Idem pour les apports en "sucres"...
Lorsque je vois une liste d'ingrédients pour une préparation de gâteau ou barre qui laisse par exemple le libre choix entre du miel du fructose, du sucre intégral ou de la cassonade... et que tout cela serait censé donner la même "valeur nutritionnelle" avec un nombre de gramme (donné parfois au centième près !) de "sucre" je reste là encore très réservé sur la pertinence de l'info.
Je m'explique :
Déjà entre deux miels le taux de fructose ou saccharose peut-être très différents.... entre du fructose en poudre et de la cassonade...là pour le coup on fait le grand écart en terme d'index glycémique... donc d'impact sur l'organisme !

Certes cela fait très sérieux d'avancer 53,48 g de "sucre" dans la valeur nutritionnelle d'un produit énergétique... mais voilà l'important de l'information pour un sportif n'est pas dans les 48 centième de grammes de sucre mais plutôt sur la manière dont vont se comporter les sucres dans l'organisme pendant l'effort !

3 votes. Moyenne 2.33 sur 5.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau