Categories

  • infos générales

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. duron 14/10/2015

Bonjour,
A partir du 40ème km d'un trail, de façon systématique, mon estomac refuse que j'aille plus loin. Cela se traduit par des vomissements très douloureux car je ne peux absorber aucun aliment solide ou liquide. Je pousse jusqu'au 60 ème km mais sans plaisir, dans la souffrance, dans l'espoir que quelque chose se passe et que tout revienne à la normale mais rien n'y fait. J'ai même tenté de me forcer à manger une pomme. Au début j'arrachais la peau et j'en aspirais le jus, puis j'essayait de manger des micros morceaux mais rien n'y faisait ,je régurgitait (désolé c'est pas très ragoutant tout ça). J'ai essayé également le régime sans gluten une semaine avant une course... mêmes symptômes au 40ème km. J'ai une alimentation quotidienne saine puisque cuisinée sans graisses ajoutées ou alors d'origine végétale. Je ne bois pas de lait sinon du lait de riz. Quant à mon entraînement, le lendemain de la course je n'ai aucune courbature et je peux recourir.

J'envisage de ne courir que des épreuves inférieures à 40 km ce qui me paraît être la solution la plus logique sauf si il existe une solution pour moi. Je dois avouer également ma peur qu'il existe un facteur psychologique à tout cela et que se dérèglement au 40ème km ne se produise au 25ème sur des distances inférieures, auquel cas je renoncerais aux compétitions. Il convient en effet que je vous dise que parfois j'effectue des trajets de 50km par la route hors compétition et aucun de ces symptômes n'apparaissent.

C'est grave Docteur?
Bien cordialement
Jean-Luc DURON

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau